La Nicotine, accusée de rendre accro les fumeurs. Et si ce n'était pas Elle?

La Nicotine, accusée de rendre accro les fumeurs. Et si ce n'était pas Elle?
La nicotine a des effets importants sur notre physiologie, mais contrairement à ce que l’on croit, la nicotine inhalée seule ne crée pas de dépendance ! C’est un fait scientifique avéré ! Alors que ce passe t-il ? Pourquoi sommes-nous dépendant ?
> Ne serions-nous pas dépendants justement à ces effets physiologiques ? Et oui, la nicotine à des effets positifs sur notre corps : car elle pousse notre foie à libérer du glucose et de l’adrénaline. Ce qui entraîne, une amélioration de la mémoire et de la concentration, un ressenti de relaxation, une réduction de l’anxiété, une réduction de l’appétit, une libération d’endorphines, ainsi qu’un effet anti-douleur léger. De plus les effets négatifs de la nicotine, sont par contre beaucoup plus nombreux et annihilent par le fait, tout ce qu’elle peut apporter.
Les conséquences négatives immédiates sont :
Pâleur Chute de la température cutanée Nausées et vomissements Faiblesses musculaires Fatigue générale Accélération de la respiration Excès de sueur Fourmillements, Tremblements Insomnie Accélération des contractions du tube digestif Accélération du rythme cardiaque, palpitations Mydriase (accélération du calibre des pupilles) Perturbation de la tension (diminution) Céphalées
Les conséquences secondaires sont :
Les conséquences secondaires sont des perturbations de la concentration de sucre dans le sang, du fonctionnement du cortisol, de la coagulation sanguine, de la diminution de la vitamine C, de la diminution des performances immunitaires, physiques et sexuelles… avec les aboutissements plutôt tragiques que nous connaissons, cancers, maladies cardio-vasculaires…
.

> Donc, si ce n’est pas du coté physiologique de la nicotine, qu’est ce qui nous fait croire que nous sommes dépendants de la cigarette?

Le geste et la détente, peuvent très bien se substituer et ne sont pas des paramètres de dépendances.

En janvier 2009, une étude scientifique, publiée dans le Journal of Neuroscience*, démontre que la nicotine seule ne suffit pas à déclencher l’état de dépendance chez les fumeurs!

Les substituts, uniquement composés de nicotine, ne serviraient donc à rien ! ou presque… Il faut savoir aussi que 80% des utilisateurs de patchs à la nicotine recommencent à fumer*

> Le vrai fautif dans l’histoire, semble être le sucre ! Et oui le sucre !!!

Pourquoi le sucre me direz-vous ???? Et bien parce-qu’il est ajouté aux cigarettes pour adoucir le goût amer du tabac ! Du miel ou du chocolat, qui en brûlant libèrent des IMAO qui, associés à la nicotine, créent l’addiction au tabac. Si on arrêtait d’ajouter des produits sucrés dans les cigarettes, elles deviendraient beaucoup moins addictives et parfaitement infumable pour le goût d’aujourd’hui !

> Ceci explique également que certaines personnes qui arrêtent de fumer, grossissent.

En effet elles compensent leur manque de sucre par des aliments sucrés (qu’elles ne prenaient pas quand elles étaient fumeuses) à cause de ce phénomène hypoglycémique. C’est aussi pour cela qu’il faut mettre en place des stratégies concernant cette addiction au sucre lorsqu’on arrête de fumer et que l’on a peur de prendre du poids. Cette peur peut être une source de blocage à la réussite pour devenir non-fumeur, en empêchant le subconscient d’atteindre son objectif. L’hypnose s’occupe très efficacement de ces peurs, des addictions au tabac ainsi que celle au sucre.

> Donc point d’addictions à la nicotine ou au sucre qui tiennent! Arrêter de fumer est certes difficile, surtout seul, mais c’est tout à fait possible!

L’hypnose est tout à fait adaptée pour l’arrêt du tabac et pour ne pas prendre de poids après. Elle donne de très bons résultats en terme de réussite, car elle renforce les motivations, il n’y a pratiquement pas de risque de reprise dans le temps. Il faut savoir que les symptômes pénibles ne durent pas longtemps : 7 à 15 jours. Si vous passez ce cap et que vous êtes en plus accompagné en hypnose, c’est gagné !

* Sources : Equipe du CNRS et du collège de France dirigée par J. P. Tassin, directeur de recherche à l’IMSERM
http://www2.cnrs.fr/presse/communique/1498.htm
http://www.agoravox.fr/actualites/sante/article/patches-et-gommes-a-la-nicotine-ne-108170

 

Odile Debliqui | Hypnotherapeute.coach
Vous pouvez partager l’article, merci de le faire dans son intégralité, sans oublier la source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.